OliverBlog

> Mail Goggles : le 3D Secure de l’ivresse ?

Posted on: 7 octobre 2008

« Ben m’sieu l’agent, j’zvoulais envoyer un bail bour gon vienne me zercher, mais z’y zui pas arrivé… Googleu il a pas voulu ???? Ze pouvais pas rentrer à bied kan même ! »

ça n’est pas un scoop, tout le monde en a parlé de-ci de-là aujourd’hui mais tant pis… Je me demande s’ils s’ennuient chez Google (pardon mon Dieu !) ou si la fonctionnalité en question n’est rien d’autre que le fruit d’une soirée un peu trop arrosée chez ce même Google (re pardon mon Dieu !).

Pour envoyer un mail, il faut désormais « prouver » que l’on est pas trop ivre pour ne pas résoudre en moins d’une minute les quelques opérations proposées par Dyonisos Google (ou trop mauvais en calcul mental pour mériter Gmail)
La finalité de cette belle fonctionnalité ? Que vous ne regrettiez pas plus tard un mail envoyé sous l’emprise de la boisson… (Je me demande d’ailleurs désormais si j’étais moi même à jeûn quand j’ai ouvert mon compte Gmail…)

Une petite suggestion pour Luc Chatel : obliger les e-commerçants à installer ce type de contrôle au moment de la phase de paiement. Histoire qu’on soit bien sûr que le client n’a pas commandé dans un état second.

Désormais, amis de la Table Ronde, vous le savez Google pense à vous (aussi) ! En tout cas si votre compte Gmail est en Anglais.

Et Google… et Google… et Google… Il est des nooootres….

Pour en lire plus (et mieux) : gmailblog

clubic.com, Asilepop, …

Étiquettes : , ,

2 Réponses to "> Mail Goggles : le 3D Secure de l’ivresse ?"

j’ai entendu cela ce matin, c’est de la folie.
google entre dans l’ère du ‘on s’occupe de vous’, ce n’est pas bon signe

ça fait potache

pas le genre de truc qui rend crédible pour utiliser la suite google en entreprise…

Les commentaires sont fermés.

OliverBlog

E-commerce
architectureS
pêche à la mouche
& autres lubies...

Retrouvez-moi sur Twitter

RSS e-commerce JDN

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
%d blogueurs aiment cette page :