OliverBlog

> Internet Retailer 2008 : c’est du lourd !

Posted on: 21 octobre 2008

Enfin, le voilà, je l’ai entre les mains. (Merci à Chaz McCrobie-Quinn qui chez IR a suivi les péripéties de ma commande et a fait en sorte que je reçoive enfin le pavé)

Première constatation, c’est encore plus riche que les années passées. La somme d’infos sur les 500 plus gros sites américains est considérable et les classements et comparatifs riches d’enseignements.
Le temps de me plonger dans le détail des 450 pages et je vous présenterai (enfin j’essayerai) un site ou un secteur dans le détail.

Juste pour vous mettre l’eau à la bouche…

Les sites sont classés de 1 à 500 en fonction de leur CA web 2007
(14 800 000 000$ pour le 1er et 6 400 000$ pour le 500e).
Outre une présentation générale résumant les points marquants,
chacun a une fiche détaillée sur laquelle on trouve :

– Les éléments financiers (CA 2007, 2006, 2005, 2004 et % de croissance 2007)
– Les données liées à l’activité (Visites/mois, Visiteurs uniques/mois, Taux de transformation, panier moyen, nombre de références proposées sur le site)
– Données sur le site (URL, année de création, secteur d’activité, type de marchand = Web only, Chaine de magasin…)
– Satisfaction client, fournies par ForeSee (usabilité du site, intention de réachat).
– Performances techniques (temps de réponse, Taux disponibilité, Ratio)
– Marketing (positionnement moteurs, naturel et payant, % / trafic de nouveau acheteurs en 2007, idem pour 2006, %  / trafic ré-acheteurs en 2007, idem en 2006, nombre de campagnes mail/mois, dont avec personnalisation, avec incentive, nombre d’affiliés)
– Informations corporate (Dirigeant, coordonnées)

mais aussi :

– Fonctionnalités du site marchand (recherche avancée, programme affiliation, e-mail a friend, enchères, coupons, parrainage, navigation assisistée, FAQ, Blogs…. etc, etc) la liste est longue !
– Paiements sur le site (Visa, American Express, Paypal, Bill me Later….)
– Service clients (Compte client, compte, suivi commande, confirmation commande, chat, satut de commande etc…)

et enfin liste des services (Affiliation, CRM, E-mail marketing, serach marketing, recherche sur le site… etc…) avec l’indication du traitement interne ou de l’externalisation et le nom du prestataire.

Enfin toutes ces fiches détaillées sont complétés par des classement sectoriels (santé, sports, mode et accessoires, High tech….), un classement « plus belles croissances » et « plus beaux gadins », (on apprend par exemple que les ventes web de palm.inc sont passées de 91 millions de $ en 2006 à 55 millions de $ en 2007) les classements « Pure players » et « Brick and Mortar » , un dossier sur les pratiques des 500 sites en matière de e-mailing, des tableau de moyennes sur les performances techniques, les positionnement des uns et des autres sur le référencement naturel et payant et ce par secteur…

Et encore plein d’autres choses😉

5 Réponses to "> Internet Retailer 2008 : c’est du lourd !"

now shipping…

ce bouquin est riche mais déprimant aussi parfois…😉 et les ratios sont déconcertants (EBIT/CA) tant ils varient d’un site à l’autre…

@Jerome
Je vois que tu l’as déjà… Moi qui allais te faire une spéciale dédicace en présentant le secteur « sporting goods »
Tu as trouvé où l’EBIT ? Je trouve les CA mais rien qui donne des résultats opérationnels…

je ne l’ai pas déjà. c’est la première année que je ne l’achète pas. dans mon exemple, je me suis trompé de ratio donc. ce serait plutot les taux de transformation par exemple. J’avais cependant benché l’ebit/ca des entreprises cotées de l’IR et on n’obtient aucun résultat cohérent…

donc, j’accepte volontiers ta dédicace ….😉

@Jerome

Encore mieux;-)
Comme ma commande a merdé, il m’en ont envoyé plusieurs qui ne sont jamais arrivés et… ce matin j’ai reçu un 2eme exemplaire ! Je te l’ai envoyé… Tu pourras faire le sport toi même… je ferai un autre gros plan. Après tout le spécialiste du « sporting goods » c’est toi…

Les commentaires sont fermés.

OliverBlog

E-commerce
architectureS
pêche à la mouche
& autres lubies...

Retrouvez-moi sur Twitter

RSS e-commerce JDN

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
%d blogueurs aiment cette page :