OliverBlog

> Le blaireau nuisible pour le e-commerce ?

Posted on: 13 novembre 2009

happy-furetJe ne vais pas traiter ici des tentatives (parfois très malhonnêtes et très imaginatives, le plus souvent maladroites) pour rentrer dans le cadre de l’exercice du droit de rétractation alors que le délai est écoulé depuis longtemps ni des e-commerçants qui trainent des pieds ou parsèment le chemin d’embuches (si, si ! j’en connais).

Petit rappel : le client n’a pas à fournir de raison ou d’explication à l’exercice de son droit de rétractation. Celui ci est inhérent à l’achat par correspondance, et, dès lors qu’il est exercé dans les conditions prévues par la loi – L 121-20 du code de la consommation –  (vous pouvez aussi l’avoir étendu en faveur du consommateur dans vos CGV), il doit s’appliquer ! Point à la ligne.

D’ailleurs le droit de rétractation, bien présenté, bien compris et bien appliqué est un formidable levier pour la vente à distance.  Il a un coût certes, mais quel avantage marketing n’en a pas ?

Pour en revenir à mon mouton de départ, ce billet est juste destiné à vous faire partager ma bonne humeur (qui a dit « une fois n’est pas coutume ? ») à la lecture d’un courrier d’ouverture de dossier retour, reçu par notre Service Retours en début de semaine.

Non, ce n’est pas ce courrier dans lequel on nous annonçait le retour d’une paire de bottes « fuitardes », pas plus que celui qui nous renvoyait un sachet de 1000 billes polystyrène pour le montage des mouches (1000 billes polystyrène ça fait en gros un sachet de 5 x 10 cm) nous expliquant que ça ne suffirait jamais à remplir un pouf

Celui dont je vous parle concerne le retour d’un collier de repérage dressage pour chien (de chasse le plus souvent).

Bonjour

J’ai commandé la semaine dernière un collier vibreur (620NCP) pour ma chienne qui est sourde.
Deux problèmes se posent aujourd’hui :
1 – je n’ai pas réussi à le faire fonctionner, j’ai demandé conseil à un véto qui n’a pas réussi non plus.
2 – Mon père qui est chasseur, a perdu sa chienne teckel, elle s’est introduite dans un trou de blaireau dimanche et n’en est pas ressortie. Mon père est persuadé qu’elle n’a pas survécu.
il avait lui aussi pour l’éduquer un collier similaire à celui que je vous ai commandé, et n’en ayant plus l’utilité, me le donne.

Je souhaiterais donc, vous le renvoyer, parce que je n’en ai plus besoin, et que vous me remboursiez. Croyez bien que je suis désolée mais c’est un achat onéreux et j’ai déjà beaucoup de frais dans les différents cours de dressage et auprès de ma véto comportementaliste.
Merci de me répondre rapidement.

Notre cliente a bien entendu été remboursée dès retour dudit collier.
Pour notre part, nous hésitons encore à rajouter sur nos fiches produits l’avertissement :
En cas d’achat de ce collier, ne laissez pas la chienne de votre père entrer dans les trous de blaireau
.

11 Réponses to "> Le blaireau nuisible pour le e-commerce ?"

Hello

C’est vraiment génial ces explications des clients😉

François

Tu devrais faire un livre d’or, Olivier, je suis sure que ça vaudrait son pesant de cacahuètes (et imagine le type de requêtes farfelues qu’Analytics te révèlerait !).

Merci pour le fou rire de la soirée.. Je suis content de faire de la déco finalement :+D

c’est mignon🙂 Vraiment rigolo ce mail je vais faire aussi un post avec nos perles !

effectivement un livre d’ or bonne idée , excellent !

Hello,

« D’ailleurs le droit de rétractation, bien présenté, bien compris et bien appliqué est un formidable levier pour la vente à distance.  »

C’est vrai d’ailleurs à ce propos Sarenza l’a bien compris, retour possible sur trois mois avec remboursement immédiat annoncé !

[…] This post was mentioned on Twitter by Benoit ZELLER, florianvp. florianvp said: il y a des gens qui sont magiques xD RT @lookzippy: Le blaireau nuisible pour le e-commerce ? : http://bit.ly/2uWaTC […]

@Sophie, Fred

Ou un livre tout court, style « Les perles du e-commerce »… J’y songe… Un jour quand j’aurai le temps (cad jamais😉

@Sand
dans le meuble aussi il doit y en avoir des drôles non ?
« Je vous renvoie cette table, aucun des 4 pieds ne touche le sol »

@Jean yves
Je crois que Spartoo fais du « retour à ses frais »
C’est le modèle Zappos qui fait école dans la chaussure ?

@François
Pas toujours… Pas toujours😉

@Cedric
Je suis d’accord pour lire les perles des autres😉
Tu nous diras où on peut ?

Oui, les mails clients (retours, plaintes, questions), y en a quand même souvent des tordants.

Je plussoie l’idée d’un recueil ou d’un site dédié.

Il n’ y a rien à jeter. C’est du fin ! Merci d’avoir partagé !

Je suis plutôt d’accord sur cette vision du satisfait ou remboursé. D’ailleurs ce qu’on oubli souvent c’est que la plupart des gens réellement intéressés par le produit ne demanderont pas de remboursement car ce serait admettre qu’ils se sont trompés, et ils n’aiment pas ça.

Yoann

Les commentaires sont fermés.

OliverBlog

E-commerce
architectureS
pêche à la mouche
& autres lubies...

Retrouvez-moi sur Twitter

RSS e-commerce JDN

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
%d blogueurs aiment cette page :