OliverBlog

Archive for the ‘Utilitaires’ Category

A l’approche de Noël, haute saison s’il en est pour tous les e-commerçants, la performance du site est forcément au coeur du dispositif. Un site lent vous fera perdre des clients sur le bord de la route et votre taux de transformation, si patiemment ciselé au fil de l’année en prendra fatalement un coup… Le Capitaine donnait d’ailleurs ici il y a quelques temps quelques utilitaires Firefox pour détecter les lenteurs et optimiser le chargement de vos pages.
Bref il est plus que jamais temps de se poser les bonnes questions…

Quels sont les temps d’accès à votre site ? Quelle est sa disponibilité ? Quel est le temps de chargement de votre page d’accueil ? n’y a t- il pas sur cette page un composant qui à lui seul freine l’affichage de manière inconsidérée ? Comment se situent les performances de votre site par rapport à ceux de vos concurrents ?… Comment recevoir une alerte en cas d’indisponibilité de mon site ? etc…

ecran-woozweb

Autant de question auxquelles vous trouverez la question grâce au monitoring.
IP-Label ou NetVigie par exemple, sont parmi les services les plus connus. Mais ils ne sont pas gratuits.
Il existe un service gratuit qui vous donnera des infos précieuses : Woozweb.
Woozweb est à la fois un observatoire du web et un service de monitoring. En tant qu’observatoire du web, Woozweb recueille une grande quantité d’informations concernant les sites significatifs  (environ 10 000 des plus grands sites français), les analyse et les met à disposition des personnes intéressées, c’est à dire nous tous 😉
Une somme considérable d’informations librement accessibles, sans inscription.

Vous pouvez utiliser Woozweb pour mettre sous monitoring les sites qui vous intéressent : votre blog perso, le site de votre entreprise, de vos concurrents, ou n’importe quel autre site.

Le mieux est d’aller faire un tour sur Woozweb pour vous rendre compte par vous-même de ce qu’il est possible d’avoir comme infos

> Woozweb FAQ

J’ai découvert Ferank un peu par hasard en fin de semaine dernière en farfouillant sur des forums de webmasters pour trouver quelques infos sur un de mes thèmes de recherches du moment…
Il semble que ce service – un peu dans la même veine que Getclicky mais en Français – soit tout récent. Bon d’accord, leur page de demo avec vous seul dessus (voir ci dessous) n’est pas vraiment convaincante,  mais une fois branché sur un site en activité, ça devient évident…

ferank-demo

Ferank vous permet de suivre en temps réel sur votre site :
– L’analyse de fréquentation en nombre de visiteurs par heure et par jour
– Le taux de rebond
– Le taux de visiteurs connus
– Le temps moyen de visite
– La configuration informatique de vos visiteurs (navigateur, resolution ecran, systeme, plug in installés…)
– Les mots clés qui vous apportent du trafic et depuis quel moteur
– Les liens externes qui vous apportent du trafic
– Le suivi de vos campagnes publicitaires
– Le pays, la région, la ville et la langue de vos visiteurs
– L’analyse du comportement de vos visiteurs
– Les pages les plus visitées
– Gestion des objectifs et des conversions
– Récupération de statistiques via une API XML ou PHP
– Envoi de rapports détaillés par email
– Exportation multiformat et génération de sitemap
– Monitoring du temps de réponse en temps réel
– Statistiques privées et protégées par mot de passe
– Cryptage SSL AES-256 Bits pour une haute sécurité
– Compatible avec les sites web en HTTPS…

En gros il fait ce que votre service de stats vous donne mais il le fait en temps réel.
Il vous permet aussi de fixer des objectifs (sur des pages d’arrivée ou pages de sortie) en rapport par exemple avec une campagne ou un lien et de suivre les objectifs en temps réel.

Un exemple : vous envoyez une newsletter avec un lien vers un produit, vous visualisez en temps réel le nombre de visites depuis la lettre et le résultat/à l’objectif fixé…

L’interface (en flash) est assez conviviale et paramétrable. Une appli iphone est annoncée pour bientôt.

Tout ça s’installe très vite et très très facilement (pose d’un simple tag) et, en version pro, (que je vous conseille) ça coûte 9,90 euros… en tout et pour tout en illimité. C’est un investissement qui peut se faire non ?

Juste un truc. Attention, il est très tentant et quasi hypnotique de suivre le défilement ininterrompu des pages qui s’ouvrent sur votre site (les pages que visitent vos internautes), et même s’il est possible de mettre en mode pause, il n’est pas du tout certain que ce soit là que se tienne la vraie valeur du service et du temps réel par rapport a des solutions de reporting.
A vous de voir ce que ça peut vous apporter. Moi j’ai trouvé 😉

Hier j’ai découvert Reversoform édité par Teleneo. Un charmant jeune homme m’a appelé pour me présenter le principe. Qu’est-ce que Reversoform ?
réponse : le formulaire inversé !

reversoform1

Un outil destiné à éviter les décrochages clients (et donc par ricochet, le taux de transformation) devant le formulaire de saisie des coordonnées (ou ouverture de compte).
Comment ? Très simple : au dessus du formulaire se trouve une case dans lequel un client, (même si c’est la première fois qu’il vient sur votre site) saisit simplement son n° de téléphone.
Le formulaire se remplit aussitôt automatiquement.
Ouah !  me direz-vous c’est comme Spoonkey !
Je sais, c’est que que j’ai répondu moi aussi…
Et bien non, parce que Spoonkey propose un identifiant pour ses membres.
Là, le service puise dans l’annuaire universel et dans une base de 30 millions de n° de téléphone ! (si j’ai bien suivi)

Faites l’essai ici sur le site de Reversoform (plusieurs modèles de formulaires sont disponibles) ou là sur la page demo

Bon d’accord, ça ne marche pas à 100% des cas (n° en liste rouge, anti annuaires inversés…) mais toute les bases France Telecom/orange, Free (et bientôtNeuf/SFR) sont déjà dedans… ça fait un peu de monde quand même.

Les avantages ?
Des formulaires emplis en 1 clic avec une adresse forcément exacte et normalisée.
Le client peut au besoin la modifier ou la changer…
C’est presque ludique.

Les inconvénients ?
Un à mon sens (mais comme vous le savez j’ai mauvais fond) : c’est presque ludique !
Je m’explique : votre formulaire remplace l’annuaire inversé et tout un chacun vient y taper un numéro pour trouver le nom qui correspond… ou jouer à essayer le n° de sa belle mère pour jouer…

Et comme le service est payé au formulaire rempli… Je ne fais pas un dessin ! Reste que le principe a selon moi un vrai avenir, dès lors que le côté « nouveauté ludique » aura disparu ,et que les bénéfices pour un e-commerçant sont évidents.

Si l’on ajoute à ça que le système se résume (presque) à coller une ligne de code sur votre formulaire et qu’il me semble avoir entendu que c’était gratuit pour les petits sites, Reversoform semble promis à une éclosion rapide.

A suivre donc !

« Ben m’sieu l’agent, j’zvoulais envoyer un bail bour gon vienne me zercher, mais z’y zui pas arrivé… Googleu il a pas voulu ???? Ze pouvais pas rentrer à bied kan même ! »

ça n’est pas un scoop, tout le monde en a parlé de-ci de-là aujourd’hui mais tant pis… Je me demande s’ils s’ennuient chez Google (pardon mon Dieu !) ou si la fonctionnalité en question n’est rien d’autre que le fruit d’une soirée un peu trop arrosée chez ce même Google (re pardon mon Dieu !).

Pour envoyer un mail, il faut désormais « prouver » que l’on est pas trop ivre pour ne pas résoudre en moins d’une minute les quelques opérations proposées par Dyonisos Google (ou trop mauvais en calcul mental pour mériter Gmail)
La finalité de cette belle fonctionnalité ? Que vous ne regrettiez pas plus tard un mail envoyé sous l’emprise de la boisson… (Je me demande d’ailleurs désormais si j’étais moi même à jeûn quand j’ai ouvert mon compte Gmail…)

Une petite suggestion pour Luc Chatel : obliger les e-commerçants à installer ce type de contrôle au moment de la phase de paiement. Histoire qu’on soit bien sûr que le client n’a pas commandé dans un état second.

Désormais, amis de la Table Ronde, vous le savez Google pense à vous (aussi) ! En tout cas si votre compte Gmail est en Anglais.

Et Google… et Google… et Google… Il est des nooootres….

Pour en lire plus (et mieux) : gmailblog

clubic.com, Asilepop, …

Étiquettes : , ,

J’ai découvert Awesome Highlighter hier à partir d’un article sur Techcrunch. A partir de ce site vous entrez l’URL de la page que vous souhaitez commenter ou annoter.

Une fois vos petites remarques faites, vous obtenez une URL pour la page modifiée. Vous pouvez d’un simple clic partager cette URL par mail, Twitter, Facebook, Tumblr, Del.icio.us, ou LiveJournal. Vous n’avez donc pas à faire une capture écran comme ce peut être le cas avec des utilitaires installés sur votre machine.

Un petit exemple d’application sur le billet précédent.

Bien pratique ma foi, pour signaler une fote d’aurthograffe, un extrait remarquable et des tas d’autres choses sans doute…

En relation avec ce sujet :

Pour ceux que cela intéresse vous découvrirez aussi (peut être) Pointofix un utilitaire sympa pour annoter son propre écran en vous rendant du côté de chez capitaine Commerce


OliverBlog

E-commerce
architectureS
pêche à la mouche
& autres lubies...

Retrouvez-moi sur Twitter

RSS e-commerce JDN

  • Une erreur est survenue ; le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.